Découvre l'univers BENU

Découvre l'univers BENU

BENU VILLAGE ESCH ASBL

BENU VILLAGE ESCH ASBL

Premier écovillage dans la Grande Région du Luxembourg qui regroupe l’ensemble des activités BENU (restauration, boutique, art). Nous organisons des activités participatives, créatives et éducatives autour des sujets liés à l’économie circulaire socio-écologique. Un nouveau site plus complet sera mis en place avant la fin 2023. Pour en savoir plus :
Premier écovillage dans la Grande Région du Luxembourg qui regroupe l’ensemble des activités BENU (restauration, boutique, art). Nous organisons des activités participatives, créatives et éducatives autour des sujets liés à l’économie circulaire socio-écologique. Un nouveau site plus complet sera mis en place avant la fin 2023. Pour en savoir plus :

BENU VILLAGE SIS

BENU VILLAGE SIS

Une société à responsabilité limitée qui répond aux principes de l’économie sociale et solidaire. BENU Village SIS représente BENU au sein du marché privé et encourage les employeurs·ses privé·e·s à mettre en place des aspects socio-écologiques au sein de leurs entreprises. Un nouveau site sera mis en place début 2023. Pour en savoir plus :
Une société à responsabilité limitée qui répond aux principes de l’économie sociale et solidaire. BENU Village SIS représente BENU au sein du marché privé et encourage les employeurs·ses privé·e·s à mettre en place des aspects socio-écologiques au sein de leurs entreprises. Un nouveau site sera mis en place début 2023. Pour en savoir plus :

BENU SLOOW

BENU SLOOW

Parce que l’alimentation et le gaspillage alimentaire sont des sujets qui nous tiennent à cœur, nous avons créé BENU SLOOW. Le premier restaurant "Rescued Food" de la Grande Région propose une cuisine bio, originale, mais surtout durable ! Un nouveau site plus complet sera mis en place à l'hiver 2023. Pour en savoir plus :
Parce que l’alimentation et le gaspillage alimentaire sont des sujets qui nous tiennent à cœur, nous avons créé BENU SLOOW. Le premier restaurant "Rescued Food" de la Grande Région propose une cuisine bio, originale, mais surtout durable ! Un nouveau site plus complet sera mis en place à l'hiver 2023. Pour en savoir plus :

BENU COUTURE

BENU COUTURE

C’est le premier atelier de couture UpCycling au Luxembourg ! Nous proposons des pièces uniques, conçues et produites au Luxembourg à partir de vieux vêtements. BENU COUTURE, ce sont des vêtements gais, colorés et attrayants qui habillent les enfants et les adultes du XS au 5XL. Tu peux aussi remodeler tes vêtements selon tes propres idées !
C’est le premier atelier de couture UpCycling au Luxembourg ! Nous proposons des pièces uniques, conçues et produites au Luxembourg à partir de vieux vêtements. BENU COUTURE, ce sont des vêtements gais, colorés et attrayants qui habillent les enfants et les adultes du XS au 5XL. Tu peux aussi remodeler tes vêtements selon tes propres idées !

BENU REUSE

BENU REUSE

Tu souhaites donner des meubles ou des objets d’occasion ? Tu recherches un objet en particulier ? Découvre la nouvelle plateforme BENU REUSE qui facilite le don de meubles et d’objets d’occasion à travers le Luxembourg. L’équipe BENU REUSE s’occupe de tout ! Nous récupérons tes objets d’occasion, sans frais, et les livrons à leurs nouveaux·elles propriétaires. Pour en savoir plus :
Tu souhaites donner des meubles ou des objets d’occasion ? Tu recherches un objet en particulier ? Découvre la nouvelle plateforme BENU REUSE qui facilite le don de meubles et d’objets d’occasion à travers le Luxembourg. L’équipe BENU REUSE s’occupe de tout ! Nous récupérons tes objets d’occasion, sans frais, et les livrons à leurs nouveaux·elles propriétaires. Pour en savoir plus :

BENU LaSA

BENU LaSA

Tu réalises des créations en UpCycling ? Tu souhaites rencontrer des artistes locaux·les qui utlisent le concept de l'UpCycling dans leurs créations ? BENU LaSA, qui se trouve au centre du BENU VILLAGE, est l’endroit idéal pour promouvoir tes créations durables, t’inspirer et découvrir des artistes hors du commun. Un nouveau site plus complet sera mis en place au printemps 2023. Pour en savoir plus :
Tu réalises des créations en UpCycling ? Tu souhaites rencontrer des artistes locaux·les qui utlisent le concept de l'UpCycling dans leurs créations ? BENU LaSA, qui se trouve au centre du BENU VILLAGE, est l’endroit idéal pour promouvoir tes créations durables, t’inspirer et découvrir des artistes hors du commun. Un nouveau site plus complet sera mis en place au printemps 2023. Pour en savoir plus :

BENU FORM

BENU FORM

Parce que l'UpCycling ne concerne pas que les vêtements, mais va bien au-delà ! BENU FORM conçoit et propose des meubles uniques en UpCycling à partir d’anciens meubles qui étaient destinés à la déchetterie. Tu peux retrouver l’ensemble des créations BENU FORM au BENU VILLAGE. Un nouveau site plus complet sera mis en place au printemps 2023. Pour en savoir plus :
Parce que l'UpCycling ne concerne pas que les vêtements, mais va bien au-delà ! BENU FORM conçoit et propose des meubles uniques en UpCycling à partir d’anciens meubles qui étaient destinés à la déchetterie. Tu peux retrouver l’ensemble des créations BENU FORM au BENU VILLAGE. Un nouveau site plus complet sera mis en place au printemps 2023. Pour en savoir plus :

BENU BREAK

BENU BREAK

Tu as besoin d´une pause pour récuperer ? Prendre du temps pour toi ou tout simplement trouver de l’inspiration ? Et si tu passais quelques jours chez BENU BREAK, la seule chambre d'hôtel du BENU VILLAGE ? Un lieu énigmatique, chaleureux et unique, tout bonnement idéal. Un nouveau site sera mis en place au printemps 2023. Pour en savoir plus :
Tu as besoin d´une pause pour récuperer ? Prendre du temps pour toi ou tout simplement trouver de l’inspiration ? Et si tu passais quelques jours chez BENU BREAK, la seule chambre d'hôtel du BENU VILLAGE ? Un lieu énigmatique, chaleureux et unique, tout bonnement idéal. Un nouveau site sera mis en place au printemps 2023. Pour en savoir plus :

BENU COUTURE

Toute l'histoire de BENU COUTURE

Une promenade dans les forêts du nord du Luxembourg. C'est magnifique, les oiseaux chantent, là, un chevreuil entre les arbres. Et puis soudain, oui soudain, le pantalon craque. Comme ça, sans prévenir. Mon jean, qui n'a pas encore dix ans (héhé), ne se déchire même pas au niveau de la couture, mais bien en plein milieu. Je comprends tout de suite que quelques points de couture ne suffiront pas.

C'est à ce moment-là que l'histoire de BENU commence.

Quelles options s'offrent à moi ? Quelques jours auparavant, j'avais regardé un reportage sous couverture, réalisé par des journalistes d'investigation français, dans une grande usine de production textile en Asie. J'étais abasourdi et j'ai beaucoup pleuré en voyant les coups de bâtons pleuvoir sur l'ouvrière qui avait osé parler à sa voisine. Elles n’ont le droit d'aller aux toilettes que deux fois sur une journée de travail de dix heures. Et il est interdit de parler car cela réduit prétendument la concentration et la vitesse de travail. Tout ça pour trouver des pantalons à 15 € sur les étals de nos magasins ? Avons-nous perdu la tête ?

Ok, donc pas question d'acheter un pantalon neuf dans le magasin du coin. Alors peut-être un pantalon labellisé, bio, d’une quelconque durabilité supposée, OekoTex, Fairtrade ... ?

J'ai appris dans ma vie à ne pas faire confiance aux labels sans les analyser. Les labels textiles, même les meilleurs, ne peuvent pas cacher le fait que nous faisons fausse route dans le monde entier, surtout en ce qui concerne la production de vêtements, culture et transformation comprises.

Travail des enfants

Les bons labels garantissent que les plus jeunes enfants ne sont pas autorisés à travailler, or les enfants un peu moins jeunes le sont. Dans les médias, cela est mis en avant par l'expression "Child labour free" (sans travail des enfants). Mais que signifie concrètement cette affirmation ? Exemple du Bangladesh : si au Bangladesh les enfants ne travaillent "qu'à partir de 12 ans", le vêtement peut recevoir les labels les plus prestigieux comme GOTS (Global Organic Textile Standard, global-standard.org ) et IVN (Internationaler Verband der Naturtextilwirtschaft naturtextil.de ).

Ressource eau potable

Les autres labels garantissent une réduction de la consommation d’eau pour la culture. Les plus optimistes et stricts d'entre eux considèrent néanmoins qu’environ 1.000 litres d’eau douce restent nécessaires à la production d’un t-shirt.

En bref, les produits neufs laissent toujours une empreinte socio-environnementale importante, voire énorme, et inacceptable dans notre monde.

Recyclage

Qu'en est-il des vêtements recyclés, c'est-à-dire des vêtements qui n'ont pas été fabriqués à partir de fil neuf ni avec de nouvelles couleurs ? Après un travail de recherche intensif, j'ai dû constater que les termes "recyclage" en général et "recyclage textile" en particulier, sont utilisés de manière très généreuse et souvent volontairement peu précise.

Malgré de longues recherches et des entretiens avec des expert·e·s et des industriel·le·s, il m'a été tout simplement impossible de trouver des vêtements recyclés. Les raisons en sont multiples : l'Europe permet de qualifier de "recyclage" le fait de brûler des vêtements (terme technique : recyclage thermoénergétique). Le déchiquetage de vêtements est également considéré comme du "recyclage" lorsque nous produisons par exemple des tapis d'isolation pour l'industrie automobile. Bien que la qualité des tapis soit inférieure à celle des vêtements d'origine et que les tapis ne soient utilisés qu'une seule fois. Ensuite, ils deviennent des déchets.

L'industrie spécialisée m'explique que les vêtements sont tout simplement composés de trop de qualités de tissus différentes, ce qui rend impossible un recyclage (par type) pur. Dans le meilleur des cas, et c'est l'état actuel de la technique, il faudrait ajouter à la matière recyclée environ 3 à 4 fois la quantité en polyester frais (un plastique dérivé du pétrole) pour la stabiliser. Donc encore plus de microplastiques dans les eaux usées, encore plus de fibres mélangées qui rendent le recyclage ultérieur encore plus difficile ?

Est-ce cela l'avenir vert de nos vêtements ?

Non. Arrêtons de nous raconter des histoires. Le recyclage de vêtements n'existe pas de facto. Le terme est systématiquement utilisé à mauvais escient par les politiques et l'industrie, soit pour argumenter de manière non objective, soit pour (se) donner bonne conscience. C'est peu appétissant, suggestif et malhonnête.

Donc finalement pas de label, pas de recyclage. Ma question reste sans réponse : où puis-je trouver un autre pantalon sans voir les gens ou notre environnement souffrir ?

Je suis sérieux au sujet de la durabilité. Je cherche une solution qui soit socialement et écologiquement équitable. (Peut-être) une (petite) réponse aux enjeux les plus sérieux de notre époque : la justice sociale et la sortie de la crise climatique qui nous attend tous. Un pantalon donc, dont l'empreinte socio-environnementale est proche de zéro.

Vêtements usagés

Qu'en est-il des vêtements usagés, d'où proviennent-ils et où vont-ils, comment sont-ils réutilisés ? Je me suis penché sur cette question, j'ai analysé des chiffres provenant de toute l'Europe, j'ai étudié des rapports et des analyses de sources internationales. Le résultat est aussi simple qu’effarant :

Le monde croule sous les vêtements usagés. Le Luxembourg en collecte près de 10.000 tonnes chaque année. Cette quantité correspond à près de 42 millions de t-shirts, collectés par une population d'environ 640.000 personnes. Rien qu'en Allemagne, les gens se débarrassent de 150.000 kg de vêtements. Chaque heure. 24 heures par jour. 365 jours par an. Nos vêtements usagés finissent à 1,7% chez des personnes dans le besoin. En d'autres termes : non, lorsque nous jetons nos vêtements dans le conteneur d'une organisation caritative, nous n'aidons définitivement pas l'enfant aux grands yeux marrons qui est dessus et qui nous remercie de notre don en souriant. 31% des vêtements sont incinérés, 36% sont vendus dans des pays où ils ruinent l'industrie textile locale, 20% sont transformés en matelas et 10% finissent sur le marché de l'occasion.

Je vous laisse digérer. Presque tous les vêtements collectés (plus de 98%) ne vont pas aux pauvres, aux personnes qui ont un besoin urgent de vêtements. C'est rude.

Et puis je me rends compte que c'est précisément là que doit se situer le point de départ de BENU COUTURE. Ainsi, si nous choisissons parmi les innombrables vêtements que les gens donnent (dont ils se débarrassent) des pièces de bonne qualité, je peux me confectionner un nouveau pantalon. Pour cela, nous avons besoin de stylistes et de couturier·ère·s qualifié·e·s qui travaillent localement dans des conditions décentes. Détailler les vêtements collectés et utiliser les pièces de tissu ainsi obtenues comme matière première pour des vêtements modernes nouvellement conçus. Tout est local, pas de transports interminables (un pantalon en jean parcourt en moyenne 20.000 km avant d'arriver dans nos magasins). Tout est de haute qualité. Garantie à vie. Un lavage qui libère des quantités de produits chimiques fortement réduites par rapport aux articles neufs (environ 2.400 produits chimiques sont utilisés dans le cadre de la production textile industrielle, dont environ 250 sont considérés comme expressément nocifs pour l'homme et l'environnement). Création d'emplois locaux à des conditions socialement correctes. Nous créons ainsi du travail localement, réintroduisons de la transparence dans l'un des plus vieux métiers du monde et proposons, outre la vente de vêtements d'occasion et la location de vêtements (en préparation chez BENU COUTURE), probablement la seule option permettant une utilisation réellement durable des vêtements.

Ainsi, BENU COUTURE sort de l'œuf ... et intègre le premier écovillage de la Grande Région, BENU VILLAGE. Car il nous importe d'avoir, outre un concept durable, une méthode de travail durable et un environnement de travail tout aussi durable.

Tu trouveras plus d'informations sur nos réflexions et nos solutions aux questions socio-écologiques durables chez BENU COUTURE dans notre chapitre À PROPOS DE BENU COUTURE.. Tu trouveras des explications sur l'écovillage et notre environnement de travail sur le site web de BENU (benu.lu).